- Charter of Transdisciplinarity

          ɡ

 

Special Issues

   - The Book Shop

The Golden Register -

 

Useful Sites

F.A.Q.

Index

 

 Maaberuna

frencharabic 

Écologie

Le respect de la nature est un respect que lhomme se doit lui-mme. Lhomme fait partie de la nature ; mais, plus que cela, la nature fait partie de son humanit. Lorsquil fait subir des  violences  son environnement, il en subit lui-mme les contrecoups. La destruction de son  cadre de vie  porte directement atteinte la  qualit de sa vie . Lhomme devient littralement malade des dommages quil inflige la nature. La pollution de lair, de leau et de la terre fait directement violence lhomme et cette violence peut tre mortelle. Ainsi, le besoin de respecter et de protger la nature ne procde-t-il pas dun quelconque sentimentalisme, mais dune exigence thique qui fonde un impratif politique.

Le respect de la nature commence par sa connaissance et cest lco-logie qui nous permet de lacqurir. Lcologie est dabord ltude des milieux et des systmes naturels o vivent les tres vivants. Cette tude permet ensuite dnoncer les rgles et les normes auxquelles les activits de lhomme notamment conomiques doivent se soumettre pour respecter les rythmes et les quilibres naturels de ces systmes.

Les doctrines conomiques dominantes se sont laisses aveugler par la logique du productivisme. Elles nont pas pris la mesure des contradictions et des impasses dans lesquelles nous a conduit un progrs technique livr lui-mme. Elles nont pas su se dtourner temps des illusions scientistes apparues la fin du XVIIIe sicle qui ont fait esprer un progrs social continu comme la consquence inluctable dun progrs technique linaire. Nous devons reconnatre aujourdhui la faillite de la conception scientiste du progrs industriel. Cela nimplique pas quil faille bannir toute innovation technologique en faisant une apologie fallacieuse du  bon vieux temps . Mais cela signifie quil est urgent de matriser le dveloppement industriel de nos socits et de redfinir les critres en fonction desquels nous devons le grer. Des limites ont t franchies, des seuils ont t dpasss, en sorte quil nest plus possible de soutenir quil sagit seulement dexcs ou dabus ponctuels. Cest le systme de production industriel lui-mme quil faut remettre en cause pour le soumettre aux impratifs de lcologie. Produire autrement implique de travailler autrement, de consommer autrement et, en dfinitive, de vivre autrement, cest--dire de vivre mieux.

Pendant longtemps, trs longtemps, lhomme a d se protger contre les dangers de tous ordres que la nature faisait peser sur lui ; aujourdhui, par le pouvoir technique quil a acquis, cest lhomme qui fait peser sur la nature de graves dangers. Il sagit l dune situation radicalement nouvelle qui exige de repenser les fondements mmes de lthique qui rgle le pouvoir dagir de lhomme. Nous savons dsormais que la terre est mortelle. Certes, le pire nest pas certain, mais il est devenu possible. Il importe donc de tenir le plus grand compte de cette ventualit.

Dsormais, lhomme doit regarder en face ltat de vulnrabilit dans lequel son pouvoir dagir a mis la nature et il lui faut prendre conscience que celle-ci est devenue lobjet de sa responsabilit. Autrefois, la responsabilit de lhomme travers son agir ne concernait que lavenir immdiat ; aujourdhui elle stend dans la dure et se porte sur lavenir le plus lointain. Il a donc lobligation dagir en sorte qu lavenir la vie humaine sur terre soit encore possible.

return a l'index

 

Front Page

 

                              

Spiritual Traditions

 

Mythology

 

Perennial Ethics

 

Spotlights

 

Epistemology

 

Alternative Medicine

 

Deep Ecology

Depth Psychology

Nonviolence & Resistance

 

Literature

 

Books & Readings

 

Art

 

On the Lookout

The Sycamore Center

 

: 3312257 - 11 - 963

: . .: 5866 - /

maaber@scs-net.org  :

  :        ӡ ߡ ɡ