- Charter of Transdisciplinarity

          ɡ

 

Special Issues

   - The Book Shop

The Golden Register -

 

Useful Sites

F.A.Q.

Index

 

 Maaberuna

frencharabic 

Esprit de dfense

Lun des effets les plus pervers de ce que, pratiquement, la dfense de la socit soit confie une seule institution, larme, est de dresponsabiliser et de dmobiliser les citoyen(ne)s par rapport au rle essentiel qui devrait tre le leur dans la sauvegarde de la dmocratie. Certes, la rhtorique officielle ne manque jamais daffirmer que la dfense doit tre  laffaire de tous  et que la dfense militaire elle-mme na de crdibilit que dans la mesure o elle bnficie de lassentiment populaire. Mais  lesprit de dfense  qui est ainsi requis des citoyen(ne)s sapparente lacceptation passive des choix oprs, au demeurant en dehors de tout rel dbat dmocratique, par les tats-majors politiques et militaires, et non lexercice dune responsabilit directe dans lorganisation de la dfense de la socit.

En ralit, la plupart des propos tenus officiellement sur lesprit de dfense des citoyen(ne)s ont pour vise essentielle de venir renforcer les liens entre lArme et la Nation. La sensibilisation des civils aux impratifs de la dfense se situe dans le cadre troit et inappropri de lorganisation militaire. Cette restriction, la fois thorique et pratique, est de nature entraver gravement le dveloppement de lesprit de dfense. Pour pouvoir rellement responsabiliser les citoyen(ne)s leur devoir de dfense, il serait certainement plus oprationnel de concevoir et dorganiser leur mobilisation dans le cadre des institutions civiles qui assurent le fonctionnement dmocratique de la socit. Pour stimuler lesprit de dfense des citoyen(ne)s, il faut civiliser la dfense et non pas militariser les civils. Il ne convient pas dorganiser la dfense civile travers la dcentralisation de lorganisation militaire, mais travers une  dcentration  par rapport elle et un  recentrage  par rapport aux institutions civiles.

Il convient de corriger le langage didalisme moral qui tend rduire le devoir de dfense des citoyen(ne)s un  esprit , cest--dire un attachement aux  valeurs  qui fondent la civilisation et la  volont  de les dfendre le jour hypothtique o elles seraient menaces. Concrtement, il sagit de dfendre les institutions politiques qui incarnent et historicisent ces valeurs, cest--dire les institutions de la dmocratie qui garantissent les liberts individuelles et collectives. En outre, il est vain dattendre des citoyen(ne)s quils affirment leur volont de dfense si la socit ne leur offre pas concrtement les moyens de se dfendre civilement. La population doit pouvoir se prparer ds maintenant mettre en uvre une stratgie civile de dfense face un ventuel agresseur quil vienne de lextrieur des frontires ou de lintrieur en sorte que celui-ci se trouve dissuad de mettre son projet excution.

Lesprit de dfense pourra dautant mieux mobiliser les volontaires que les tches proposes aux civils le seront dans le cadre des structures administratives, sociales, conomiques et politiques dans lesquelles ils travaillent quotidiennement. La prparation de la dfense civile sinscrit ainsi en totale continuit et en parfaite homognit avec la vie des citoyen(ne)s dans les institutions o ils exercent leurs responsabilits civiques. Lesprit de dfense qui est requis deux senracine directement dans lesprit civique qui anime leurs activits quotidiennes.

Dfense civile non-violente

Dissuasion civile

return a l'index

 

Front Page

 

                              

Spiritual Traditions

 

Mythology

 

Perennial Ethics

 

Spotlights

 

Epistemology

 

Alternative Medicine

 

Deep Ecology

Depth Psychology

Nonviolence & Resistance

 

Literature

 

Books & Readings

 

Art

 

On the Lookout

The Sycamore Center

 

: 3312257 - 11 - 963

: . .: 5866 - /

maaber@scs-net.org  :

  :        ӡ ߡ ɡ