- Charter of Transdisciplinarity

          ɡ

 

Special Issues

   - The Book Shop

The Golden Register -

 

Useful Sites

F.A.Q.

Index

 

 Maaberuna

frencharabic 

Boycott

Lorigine du mot  boycott  provient dun nom propre, celui dun citoyen britannique : Charles Cunnigham Boycott. Intendant dun grand domaine en Irlande, il faisait preuve dune grande duret envers les petits fermiers. En 1879, ceux-ci dcidrent dorganiser plusieurs actions visant paralyser son exploitation.

Le boycott (les dictionnaires franais retiennent gnralement le mot de  boycottage ) est lune des applications du principe stratgique de non-coopration. Dans le domaine conomique, il repose sur lanalyse suivante : les propritaires dune entreprise commerciale ne peuvent raliser des bnfices que grce la coopration volontaire que leurs clients leur apportent en achetant leurs produits ou en recourant leurs services. En leur retirant cette coopration, les clients exercent sur eux une pression conomique et financire qui, si elle se prolonge, les oblige satisfaire les exigences prsentes par les organisateurs de laction. La mthode du boycott est dautant mieux adapte et sera dautant plus efficace que lentreprise cible se trouve en situation de concurrence avec dautres entreprises qui ne sont pas sujettes aux mmes critiques.

Diffrents objectifs peuvent tre assigns un boycott :

-          obtenir lamlioration de la qualit ou le retrait de la vente soit dun produit industriel qui prsente de graves malfaons, soit dun produit alimentaire qui sest avr nuisible la sant.

-          contraindre les dirigeants dune entreprise reconnatre les droits des travailleurs quils emploient (quil sagisse des salaire ou des conditions de travail) ou modifier certaines pratiques (par exemple, la discrimination raciale ou le travail denfants).

-          obtenir des responsables dune usine quils prennent les mesures ncessaires pour faire cesser des pollutions entranant de graves nuisances cologiques.

Un boycott vise faire baisser les ventes de manire ce que lentreprise subisse un manque gagner suffisamment important pour quil oblige les dirigeants cder face la pression qui sexerce sur eux. Il nest pas ncessaire quun boycott soit total pour se montrer efficace. À partir dun certain pourcentage de la baisse des ventes, lentreprise perd suffisamment dargent pour que ses dirigeants acceptent de prendre en compte les revendications des organisateurs de laction. Le pouvoir dachat des consommateurs devient ainsi un vritable pouvoir qui soppose celui des producteurs. Ceux-ci ne sauraient lignorer sans nuire leurs propres intrts. De plus, un boycott reprsente pour lentreprise incrimine une campagne de contre-publicit susceptible de nuire gravement son image de marque. De cela non plus, elle ne peut pas ne pas tenir compte.

La russite du boycott implique une relle popularisation de la lutte. Il ne suffit pas de lancer le mot dordre par un communiqu de presse et quelques affiches. Il est ncessaire de distribuer des tracts dans la rue et de mettre en place des  piquets de boycott  sur le mme principe que les  piquets de grve  proximit des principaux points de vente afin dinformer les consommateurs et de les inciter refuser tout achat de tel ou tel produit ou les produits de telle ou telle marque. Pour durcir laction, on peut dcider de boycotter les magasins qui persistent mettre en vente le produit incrimin. On peut alors mettre en place des piquets lentre de ces magasins afin, non seulement de tenter de persuader les clients de ne pas entrer, mais de les empcher dentrer. Il est essentiel que laction puisse sinscrire dans la dure. Cela devrait tre possible lorsque lobjectif est suffisamment clair et prcis, parce que, gnralement, le boycott nentrane pas de graves inconvnients pour les consommateurs. Ceux-ci ont moins redouter la prolongation de laction que les producteurs eux-mmes et cela est de nature inciter ces derniers entendre raison.

Les dispositions de la loi en vigueur peuvent interdire le boycott. Dans ce cas, son organisation devient une action de dsobissance civile. Les entreprises cibles ne manqueront pas dintenter des procs aux organisateurs qui doivent savoir quoi sen tenir. Les procs et les condamnations peuvent favoriser la popularisation de laction, mais ils peuvent galement paralyser le mouvement. Comme dans toute action directe non-violente, il sagit de sefforcer de matriser la rpression afin de pouvoir sen servir pour renforcer la dynamique du mouvement.

Les producteurs eux-mmes peuvent appliquer la mthode du boycott en refusant de vendre leurs produits tel ou tel de leurs clients potentiels.

Le mot boycott est galement utilis en dehors du champ conomique pour dsigner le refus de participer un vnement politique, social, culturel ou sportif. Cest ainsi quon parle de  boycott  lorsquun ou plusieurs partis politiques refusent de participer des lections en faisant valoir quils nont aucune garantie quelles seront vritablement dmocratiques.

Le boycott est galement utilis par les États ou les organisations internationales pour sanctionner un pays dont la politique viole le droit international. Il sagit de refuser limportation de tels produits en provenance de ce pays et lexportation de tels autres sa destination. On parle alors de  sanctions conomiques .

 

Non-coopration

Sanctions conomiques  

return a l'index

 

Front Page

 

                              

Spiritual Traditions

 

Mythology

 

Perennial Ethics

 

Spotlights

 

Epistemology

 

Alternative Medicine

 

Deep Ecology

Depth Psychology

Nonviolence & Resistance

 

Literature

 

Books & Readings

 

Art

 

On the Lookout

The Sycamore Center

 

: 3312257 - 11 - 963

: . .: 5866 - /

maaber@scs-net.org  :

  :        ӡ ߡ ɡ