- Charter of Transdisciplinarity

          ɡ

 

Special Issues

   - The Book Shop

The Golden Register -

 

Useful Sites

F.A.Q.

Index

 

 Maaberuna

frencharabic 

Grve gnrale

Lappel la grve gnrale consiste demander tous les citoyens fonctionnaires, employs et travailleurs de cesser leurs activits afin de paralyser la vie administrative et conomique dun pays, dune rgion ou dune ville.

Une grve gnrale peut tre organise pour une courte dure : une journe, quelques heures, voire quelques minutes seulement. (Les oprations  ville morte , au cours desquelles il est demand chacun de suspendre toute activit, sapparentent directement une grve gnrale de courte dure.) Il sagit alors dune action symbolique destine manifester concrtement la dtermination de la population dans un conflit qui loppose un pouvoir politique ou conomique. La russite dune action dune telle envergure prsuppose que la population ait dj conscience de limportance de lenjeu de la lutte en cours. Pour que limpact dune grve gnrale de courte dure ne reste pas sans lendemain, il importe que, dans le mme temps, soient proposes la population dautres actions qui permettent la lutte de sinscrire dans la dure. La mobilisation gnrale suscite par la grve doit se prolonger travers dautres formes dintervention et de non-coopration.

Une grve gnrale illimite ou de dure indtermine ne peut tre dcide que dans des circonstances exceptionnelles o lenjeu politique de la lutte apparat dcisif pour la socit. Il sagit alors dengager une preuve de force directe et frontale, soit avec le pouvoir en place, soit avec un pouvoir usurpateur qui tenterait de simposer par un coup dÉtat ou une agression extrieure, dans le but de le faire cder ou de lobliger se retirer. Ainsi, lide de la grve gnrale de tout un peuple, dcid briser le joug de la tyrannie et de loppression qui pse sur ses paules et devenir matre de son propre destin, est lillustration la plus parfaite du principe mme de la stratgie de laction non-violente. Mais il ne faut pas sous-estimer les difficults pratiques quil y a incarner cette ide dans lhistoire.

Pour tre vritablement oprationnelle, une grve gnrale doit tre victorieuse dans un dlai relativement court. Si elle devait se prolonger trop longtemps, le risque serait grand que ses effets se retournent contre la population elle-mme. Ds lors, les grvistes devraient cder les premiers et les consquences de la dfaite ne manqueraient pas dtre durablement dommageables. Il importe donc que le temps ne travaille pas pour le pouvoir adverse, qui pourrait alors attendre que la grve  pourrisse  pour reprendre loffensive et obtenir gain de cause. Pour cela, il faut que la population se donne les moyens de faire durer lpreuve de force en maintenant une activit conomique minimale qui lui permette de satisfaire ses besoins essentiels. Il convient dabord dassurer lapprovisionnement en produits alimentaires de premire ncessit. Il ne faut pas que la grve gnrale impose une grve de la faim illimite la population De mme, il faut faire en sorte que les professionnels de la sant puissent assurer un service minimum. Sil existe une forte motivation psychologique collective et une relle solidarit sociale, la population saura accepter les nombreuses restrictions imposes par la situation. Mais il importe de ne pas descendre en dessous du seuil partir duquel les difficults matrielles quotidiennes deviendraient insupportables.

Pour que la grve gnrale russisse, il est essentiel que les leaders de la rsistance dfinissent prcisment les objectifs politiques de la lutte en sassurant quil est effectivement possible de les atteindre. Il leur appartient alors de se donner les moyens de les prsenter clairement aussi bien la population quau pouvoir adverse. Sinon, la grve gnrale risque fort de ntre quun mouvement de rvolte vou lchec.

Lissue de la lutte dpend de lvolution du rapport de force entre les deux parties engages dans le conflit. Lattitude des forces de police et des armes risque de savrer dterminante dans le droulement de la grve. Il importe donc que les leaders du mouvement tentent dentrer en contact avec les reprsentants des forces de lordre afin dobtenir, sinon leur solidarit active, du moins leur neutralit passive. Si la victoire tardait venir et si la grve gnrale montrait des signes dessoufflement, alors les leaders du mouvement devraient dcider de la suspendre avant quelle nchoue pour mettre en uvre une stratgie de repli qui leur permette de garder loffensive tout en sinscrivant dans une lutte de longue dure.

Non-coopration  

return a l'index

 

Front Page

 

                              

Spiritual Traditions

 

Mythology

 

Perennial Ethics

 

Spotlights

 

Epistemology

 

Alternative Medicine

 

Deep Ecology

Depth Psychology

Nonviolence & Resistance

 

Literature

 

Books & Readings

 

Art

 

On the Lookout

The Sycamore Center

 

: 3312257 - 11 - 963

: . .: 5866 - /

maaber@scs-net.org  :

  :        ӡ ߡ ɡ