- Charter of Transdisciplinarity

          ɡ

 

Special Issues

   - The Book Shop

The Golden Register -

 

Useful Sites

F.A.Q.

Index

 

 Maaberuna

frencharabic 

Conflit

 Au commencement est le conflit. Ma relation aux autres est constitutive de ma personnalit. Mon existence, ce nest pas mon tre-au-monde, mais mon tre-aux-autres. Je nexiste quen relation avec autrui. Cependant, le plus souvent, jexprimente ma rencontre avec lautre dabord comme une adversit, un affrontement. Lautre est celui dont les dsirs sopposent mes dsirs, dont les intrts heurtent mes intrts, dont les ambitions se dressent contre mes ambitions, dont les projets contrarient mes projets, dont la libert menace ma libert, dont les droits empitent sur mes droits.

La venue de lautre chez moi, alors mme que je ne lai pas invit, est un drangement. Lautre est lenvahisseur de mon aire de tranquillit ; il trouble mon repos. Je perois le surgissement de lautre dans lespace que je mtais dj appropri comme une menace pour mon existence. La rivalit pour la conqute dun mme territoire cre invitablement un conflit. Chacun est persuad que lautre veut lui  prendre sa place . Ds lors, le conflit ne peut tre surmont que si les deux ad-versaires, ayant pris conscience qu il y a de la place pour deux , dcident dinventer ensemble un  amnagement du territoire  qui permette chacun d avoir sa place .

Lindividu jalouse lautre qui jouit de la possession dun objet que lui-mme ne possde pas. Ainsi, le sentiment de jalousie, qui fait envier lobjet possd par lautre, est lun des ressorts les plus puissants des conflits qui opposent les individus entre eux.

Le mot  conflit  vient du latin conflictus, participe pass du verbe confligere qui signifie  heurter . Le conflit est un  heurt  entre deux personnes, deux groupes, deux communauts, deux peuples, deux nations. Entrer en conflit avec un autre homme, cest se heurter lui comme on se heurte un obstacle sur la route. Lorsque nous voyons un obstacle, nous ne fonons pas sur lui, mais au contraire nous nous efforons de nous arrter temps pour ne pas venir scraser contre lui. Nous tentons de  ngocier  lobstacle pour le surmonter et le franchir. De mme, quand nous nous heurtons un autre homme, efforons-nous dviter le choc violent, et tentons de ngocier avec lui afin de trouver ensemble un accommodement qui permette chacun de poursuivre sa route.

Lindividu ne peut fuir une situation de conflit sans renoncer ses propres droits. Il doit laccepter. À travers le conflit, chacun pourra se faire reconnatre des autres. Cest en accueillant laltrit de lautre homme que lindividu se construit en tant que personne. Le conflit est un lment structurel de toute relation lautre. Il nest point damiti, mme il nest point damour qui ne doivent rester vigilants pour dsamorcer tout conflit qui risque de gauchir la relation. Le conflit peut tre destructeur, mortifre ; il peut provoquer la mort. Mais il peut aussi tre constructif et permettre dorganiser la vie. La fonction du conflit est dtablir un contrat entre les adversaires qui satisfasse les droits respectifs de chacun. Ce pacte doit permettre de parvenir construire des relations dquit et de justice entre les individus lintrieur dune mme communaut et entre les diffrentes communauts. Il sagit de  transformer  le conflit de sorte quil quitte le registre de laffrontement entre deux adversaires, o il a pris naissance, pour aller se situer sur le registre de la coopration entre deux partenaires, o il doit trouver sa solution.

Souvent, la recherche dun compromis permet dinventer une solution constructive du conflit. Cette recherche suspend la violence lorsque celle-ci sest dj manifeste et rtablit la communication entre les adversaires. Le mot  compromis  vient du verbe latin compromittere (form de cum, ensemble, et promittere, promettre) et exprime lide dun engagement mutuel respecter un accord pour rgler un diffrend.

En dernire analyse, le conflit ne doit pas tre considr comme la norme de la relation lautre. Le conflit est premier, mais il est le plus primaire de la relation lautre. Il est fait pour tre surmont. Vis--vis de celui qui lui fait face, lhomme ne doit pas sinstaller dans une relation dhostilit, o chacun est lennemi de lautre, mais il doit tablir avec lui une relation dhospitalit, o chacun est lhte de lautre. (Les termes  hostilit  et  hospitalit  ont la mme origine tymologique : les mots latins hostes et hospes dsignent tous deux l tranger .)

Toute situation politique est conflictuelle, ne serait-ce que de manire potentielle. La coexistence entre les hommes et les peuples doit devenir pacifique, mais elle restera toujours conflictuelle. Cest pourquoi il est prioritaire pour laction politique de rechercher et dexprimenter la rsolution (du latin resolutio, action de  dnouer ) non-violente des conflits. La violence tranche le nud du conflit tandis que la non-violence sefforce de le dnouer.

 

Agressivit

Lutte

Pouvoir

Violence

 return a l'index

 

 

Front Page

 

                              

Spiritual Traditions

 

Mythology

 

Perennial Ethics

 

Spotlights

 

Epistemology

 

Alternative Medicine

 

Deep Ecology

Depth Psychology

Nonviolence & Resistance

 

Literature

 

Books & Readings

 

Art

 

On the Lookout

The Sycamore Center

 

: 3312257 - 11 - 963

: . .: 5866 - /

maaber@scs-net.org  :

  :        ӡ ߡ ɡ