- Charter of Transdisciplinarity

          ɡ

 

Special Issues

   - The Book Shop

The Golden Register -

 

Useful Sites

F.A.Q.

Index

 

 Maaberuna

frencharabic 

Relation

Lhomme se connat par la mdiation de sa relation avec lautre homme. Je me reconnais travers le regard de lautre. Jintriorise le regard que lautre porte sur moi et je me vois tel que je me reflte dans son visage. Être, cest tre-en-relation. Lexistence de ltre est une prsence. Et la prsence est une relation. Un lien.

Se connatre soi-mme est bien le commencement et la fin de la philosophie, mais cest la rencontre de lautre homme qui provoque la connaissance de soi-mme. La re-connaissance du prochain, dans sa mmet qui nous unit et dans son altrit qui nous diffrencie, est lvnement fondateur de mon identit. Lunit, donnant lhomme repos et srnit, nest pas celle de l tre un avec soi-mme , mais celle de l tre un avec lautre .

Il faut penser lhomme non pas dans son face face narcissique de lui-mme avec son moi, mais dans la relation ds-intresse avec autrui. Cest en accueillant lautre dans la bont que lhomme accomplit son humanit. Mais, lorigine, la relation de lhomme avec lautre homme a toute chance dtre conflictuelle. Chacun veut satisfaire ses besoins, dfendre ses intrts et raliser ses dsirs. Chacun veut vivre pour soi. Le moi nest pas hassable, mais il le devient lorsque le souci de soi ne laisse aucune place au souci dautrui, lorsque le besoin de reconnaissance de soi implique la mconnaissance de lautre homme. Le besoin lgitime de reconnaissance se pervertit lorsquil engendre une lutte pour la rputation et ouvre la voie la prtention et la vanit. Le besoin dtre reconnu stiole dans le dsir dtre connu. Lhomme a un formidable apptit de gloire. Il ne cesse de rendre un culte lui-mme et de solliciter les autres pour quils participent cet hommage. Lhomme veut tre clbre au milieu des autres, cest--dire clbr par les autres. Or la clbrit, non pas celle quon reoit, mais celle quon recherche, se conquiert contre les autres. Être clbre, cest tre au premier rang. Et pour cela, il faut bousculer les autres et les bousculer plus fort quils nous bousculent eux-mmes.

Cette recherche dune vaine clbrit fausse la relation aux autres. La vrit de lhomme est de vivre en bonne intelligence avec lautre homme dans une reconnaissance rciproque. La valeur de lhomme nest pas un prix, mais une dignit. Lhumanit est une dignit. Lhomme devient humain lorsquil respecte la dignit de lautre homme. Et la premire exigence de ce respect, son exigence fondatrice, cest linterdit de la violence. Cest pourquoi le principe de non-violence fonde et structure la relation de lhomme avec autrui.

La relation de lhomme avec lautre homme est essentiellement une relation de visage visage. Si lhomme a appris se tenir debout, cest pour pouvoir en-visager lautre homme face face. Le lien de la relation avec autrui, cest le regard, et le regard inaugure la parole.  Si tu me cherches, fait dire notre ad-versaire la sagesse des nations, tu me trouves.  Ds lors, la question est de savoir o nous cherchons lautre. Au commencement dune rencontre, il faut bien que lun des deux protagonistes prenne linitiative, que lun se dcide adresser un regard, une parole ou un geste lautre. Et tout dpend de la nature de ce regard, de cette parole ou de ce geste. Sils sont des signes de respect, il y a toute chance pour que lautre rponde par un signe de respect. Sils sont des signes de mpris, il est probable que lautre rponde par un signe de mpris. En chaque tre humain, il y a un homme inclin la malveillance et un autre dispos la bienveillance. Le plus probable est que ce soit celui auquel je madresse qui me rponde. En dfinitive, nous trouvons lautre l o nous le cherchons. Probablement, lautre nous regardera avec le mme regard avec lequel nous le regardons. Il nous rendra  notre politesse .

Le lieu de lthique ne se rduit pas lespace priv o lhomme vit des relations individuelles avec ses proches, il slargit lespace public o lhomme se confronte ses lointains. La responsabilit thique est aussi une responsabilit politique.

Amour

Bont

Conflit

Non-violence

Respect  

return a l'index

 

Front Page

 

                              

Spiritual Traditions

 

Mythology

 

Perennial Ethics

 

Spotlights

 

Epistemology

 

Alternative Medicine

 

Deep Ecology

Depth Psychology

Nonviolence & Resistance

 

Literature

 

Books & Readings

 

Art

 

On the Lookout

The Sycamore Center

 

: 3312257 - 11 - 963

: . .: 5866 - /

maaber@scs-net.org  :

  :        ӡ ߡ ɡ